Langues

Prise de position sur l’Agenda Intégration et la contribution financière de la Confédération pour les mineurs non accompagnés (MNA)

L'Alliance pour les droits des enfants migrants (ADEM) salue avec satisfaction l’Agenda Intégration élaboré conjointement par la Confédération et les cantons ainsi que la clarté des objectifs qui en ressortent.

Celui-ci offre une réponse urgente aux lacunes qui caractérisent, dans la pratique, les offres d’intégration au niveau cantonal, un constat particulièrement inquiétant dès lors qu’il s’agit d’enfants et de jeunes. Les enfants et les jeunes du domaine de l’asile dépendent dans une large mesure des offres d’intégration intensives disponibles dès que possible à leur arrivée. Dans le cas contraire, ces derniers sont contraints de voir défiler passivement des années précieuses durant lesquelles ils pourraient pourtant acquérir de nombreuses connaissances et s’intégrer dans la société suisse.

Dans sa prise de position, l'ADEM salue également l’augmentation de la contribution financière de la Confédération à l’égard des mineurs non accompagnés dans le domaine de l’asile et des réfugiés (MNA). Les MNA doivent bénéficier d’un accompagnement et d’une protection particulière, leurs droits garantis en tout temps et cela indépendamment de leur statut de séjour ou de leur canton d’attribution.

Prise de position de l'ADEM

Fragebogen Integrationsagenda